Pourquoi écrire et pourquoi le Royaume de Klaine ?

(Voici un article que j’ai écrit sur mon premier blog qui n’existe plus maintenant, c’était fin aout 2017)

Bonjour à tous, dans cet article, je vous parle de moi et du pourquoi je me suis lancé dans l’écriture.

J’ai toujours plus ou moins écrit, lorsque j’étais gamin, j’inventais des jeux pour m’amuser avec mon petit frère. Des jeux de société très basique avec une petite histoire, des règles, je réalisais des plans et des pions en papiers/cartons.

Beaucoup plus tard (et là je m’écarte de l’écriture) j’ai appris qu’avec internet, on pouvait apprendre tout ce qui nous passe par la tête. À ce moment j’ai décidé d’apprendre des langages de programmations pour créer mes propres jeux vidéo. C’était un long chemin (et c’est encore un long chemin d’ailleurs 😜 ) car un jeu vidéo demande énormément de compétences. (la programmation, l’infographie 2D/3D, etc. je ne vais pas vous bassiner avec ça, ce n’est pas le sujet😊 )

Le jeu vidéo est une forme d’écriture très complexe, c’est un curieux mélange entre un roman et un film mais interactif. Une histoire y est racontée et on interagit directement avec un personnage, dans un environnement (Alors bien sûr, je ne parle pas de jeux de sports ou de conduites, mais en majorité de RPG (jeux de rôle) ou d’action avec une réelle histoire plus ou moins complexe). Après plusieurs années, après avoir appris à programmer, à modéliser en 3D, à incorporer mes créations dans un moteur de jeu, etc. je suis arrivé au moment où je devais créer une histoire, un scénario. (J’ai déjà écrit pas mal d’univers, de fiches personnages, etc. mais jamais d’histoires finies)

J’ai trouvé une masse d’informations sur le Net concernant le scénario et l’écriture mais bon, c’est comme dans tous les domaines, on peut ingurgiter toutes les informations du monde, si on ne pratique pas rigoureusement, on ne progresse pas.

Voilà pourquoi je me lance dans l’écriture, pour pouvoir écrire de meilleures histoires. Pour moi car j’adore écrire mais aussi pour mon projet de développement que je mets en attente pour le moment.

Parlons maintenant du Royaume de Klaine.

Lorsque j’ai commencé à écrire, je me suis directement lancé dans un roman, quelle erreur !

Enfin, ce n’est pas une erreur car je sais que je pourrais écrire un roman mais je manque énormément d’expérience. Je ne pourrais pas écrire une bonne intrigue, des personnages captivants, de bonnes descriptions de scènes, sans compter que j’abandonnerais probablement le projet en cours de route. Le but étant de me perfectionner et d’apprendre à écrire des histoires prenantes et passionnantes, le roman n’est pas le support idéal.

Les nouvelles ? En voilà une façon d’écrire pour se perfectionner. Nous progressons dans l’écriture d’histoire par un schéma très simple : on écrit, on termine une histoire et donc on se heurte à plusieurs difficultés en cours d’écriture, puis on publie. Et on recommence. Un roman prend du temps, si on peut écrire un roman en un an, combien de nouvelles pourrait-on concevoir en un an ? L’expérience accumulée est bien meilleure.

Pendant mes périodes de développement de jeux, j’ai créé un monde : Une histoire basique, des fiches personnages, etc. Dans cet univers d’Héroïc-Fantasy, il y avait un roi, Klaine.

Je me suis dit : pourquoi ne pas écrire des nouvelles sur ce monde ? J’ai effectivement pas mal d’idées sur ce sujet. J’écrirais alors le maximum d’histoires le plus longtemps possible et pourquoi pas dans quelques années en faire un roman ? Peut-être.

En tout cas voilà, le Royaume de Klaine va être un recueil de nouvelles, certaines incohérences se remarqueront sûrement entre les différentes histoires et elles ne seront pas exceptionnelles, je le sais mais en tout cas j’écris et je donne le meilleur de moi-même.

Si vous aussi, vous avez envie de vous lancer dans le merveilleux monde de l’écriture, je ne peux que vous encourager à sauter le pas.

Écrivez des histoires courtes, c’est ce qui me semble être le meilleur moyen pour commencer à écrire des histoires.

Bonne écriture à tous.

François.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *